• Les gens sont pédants. Et derrière cette rimique pauvre se cache le constat d'une réalité l'étant encore davantage. Pourquoi tant de respectables imbéciles veulent s'octroyer la reconnaissance d'un culte qu'ils vouent déjà à eux-même? Comporterait-il un intérêt subsidiaire dans la volonté féroce de grimper sur les épaules de son voisin pour contempler les ruines d'une réalité peu glorieuse? Car à quoi bon ressembler à un homme. Décidemment, je ne vous supporterai plus jamais, avares de rêve, engloutisseurs d'idéal, semeurs d'ennui. Crevez donc la gueule ouverte, de préférence celle portant vos vomissures et n'encombrez pas les cimetières pour autant, pour peu que j'y finisse aussi, éparpillé.

    Quant à toi bonhomme, quoi qu'il en soit, si tu te soucies de ton étrange espèce ; tais-toi et mange. Il n'y a rien de tel qu'une bonne coupe franche dans les rangs.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique