• Quatre mois et soudain : la fin.

    On dirait la fin ; celle d'une bribe de mon existence. Des jours passés qui m'ont distrait de la réalité, des émotions qui durent, des souvenirs qui vous marquent. De la vie dans mon voyage et des nuances sur ce qu'il en reste. D'ailleurs que reste-t-il ? Des paysages splendides bouleversés par les saisons ; ma saison et celle de mes camarades de l'instant, la satisfaction, la plénitude. Malheureusement, cette nostalgie des heures heureuses nous rend la suite plus dure. Qu'adviendra-t-il de ces moments ensemble ? Tout ce temps qui s'en va et qui laisse dans la bouche, ce goût d'amertume pareil à chaque histoire comme à la coïncidence de toute rencontre. Ça ne fait rien, enfin je crois que rien n'y fera, un départ est tel et un retour lui est semblable. Il est celui qui fait écho à la mort, quand vient la fin pour qu'alors chacun s'inscrive dans le cercle de cet éternel recommencement. Non c'est sûr, c'est la fin, mais ce n'est à la fois qu'un début.

  • Commentaires

    1
    Agnès
    Mercredi 25 Avril 2007 à 19:35
    Angel :-))
    Bonjour Bado! Bonheur et honneur que d'avoir reçu la visite du blogueur préféré d'Angel! (oui je sais que blogger est écrit avec de la fOte mais j'sai plu comEnt ça ce écrireuuu!) Comment vas-tu beau gosse? J'espère que tu pourras avoir acces a tout ce que j'ai mis dans mon space qui déconne à fond les gamelles!!! En tout cas, j'ai cliqué chez toi (et non pas sur toi) et je suis entrée directement sans passer par la case départ (ni recevoir 2O OOO! :-( ! c'est un exploit car certains spaces ne me sont plus accessibles! Pour en revenir à nos moutons...Meuhhh...euh, non... : bêêê... !...j'suis trop contente de t'avoir lu et je cois que j'ai du retard ici!! mais je reuveuhyhindrais (du verbeu "reviheindre"!!) ça c'est sûreuu! Allé j'arrete de dire n'importnawak je passe directos dans mon bain et je vais bosser (la France a besoin de moi...paraîtrait-il...!!) Gros bisoux et a bientôt bO Bado :-)))))
    2
    Dimanche 6 Mai 2007 à 02:53
    bonjour !
    je suis re-venue te re-lire parce que j'aime çà! Oui il y a bien certains passages (au singulier pour certains, au pluriel pour d'autres) de vie qui ne fera que nous suivre, restant présent, posé là dans une petite case de la mémoire, accompagnant chaque jour comme dans un eternel recommencement. Par chance, le temps tend à effacer de plus en plus souvent jusqu'à y penser seulement lorsqu'on s'y autorise ..mais le temps...je n'ai plus le temps...je veux vivre ...juste çà... ...ça te plaît? A bientôt Bado Bisous de Angel :-)))
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :