• D'aventures.

    Un départ, rien d'autre qu'une impulsion qui nous entraîne vers le comble d'un manque. Comme un souffle habile qui saurait nous emporter arbitrairement où bon lui semblerait, où nul nous nous imaginions. Depuis l'envol jusqu'à l'inconnu, se détachent des émotions qui par leur fraîcheur nous surprennent puis nous séduisent. Chaque histoire connaît à tour de rôle, la torpeur d'une première fois et à terme la lassitude de sa répétition. Faut-il s'abandonner pour apprécier la juste valeur d'un instant nouveau ? L'aventure ne comprend pas le repos et ainsi s'enchaînent les voyages, les peuples et les paysages. Le matin sur l'eau, toutes vapeurs humectant visages et membres, le soir sur le sable et pourquoi pas allongés sur l'herbe fraîchement coupée pour nous satisfaire de son odeur légère. « J'y suis, je n'y reste pas », voilà à quoi ressemble chaque époque de la vie.

    Parce qu'il n'est pas d'aventures moins uniques que la multitude de leurs convergences en un point inconnu, j'ai l'intime conviction que ni l'envie de départ, ni l'idée de destination ne priment sur le voyage en lui-même.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :